Mon avis sur Le comte de Monte-Cristo

Le comte de Monte-Cristo est un chef d’œuvre de la littérature française, c’est indéniable ! Il allie belle écriture et récit passionnant, malgré le fait qu’il y ait quelque longueur je ne vous le cache pas mais c’est normal en 1400 pages.

Pour vous résumer ce long roman sans vous spoil, c’est l’histoire d’Edmond Dantes, un marin qui devient capitaine a l’age de 19 ans et qui est amoureux d’une des plus belles femmes de Marseille, Mercedes.

Edmond n’as besoin de rien d’autre pour être plus heureux, mais sa condition de capitaine et de futur mari de Mercedes fait des jaloux. Cette jalousie va le jeter en prison pendant longtemps et la seule chose qui va le faire vivre à sa sortie de prison c’est de faire payer les responsables de la plus juste des vengeances.

Le livre se découpe en trois parties distinctes : la prison, le passage que je préfère, son installation a paris et sa vengeance.

Et pour moi qui aime les livres où il y a une certaine philosophie je ne peux que vous le conseiller.

Cette thématique de la vengeance m’a beaucoup plus ! Une vengeance froide, sans pitié mais une vengeance divine. Et c’est cela qui me plaît car ce n’est pas une simple vendetta et futile où l’on tue cet homme d’une balle ou d’un coup de poignard.

Non ici ce n’est pas ce type de vengeance, car lors de cette vengeance on apprend rien, on ne fait pas subir en conséquence ce que cette personne nous a fait subir. Et c’est dans ce sens que cette justice est divine et juste, c’est qu’elle soit lente et implacable.

Et moi je pense qu’en tant qu’homme quand le préjudice que l’on t’a infligé est trop important et irréparable par quelconque justice humaine, il faut agir en homme.

Il faut se faire sa propre justice car certaines choses ne peuvent être réparé par toi même.

Quand on voit ce que fait la justice pour andrei breivik qui a tué 77 personnes sans aucune raison, juste par plaisir, et qu’il va obtenir 20 ans de prison, on se demande si la justice est adapté a tout type de crime. Et Dans ces cas là, la justice humaine ne suffit pas, il faut une justice divine (divin dans le sens de « juste ») qui a mon sens fait payer le vrai prix des actes de chaque personnes.

Bref j’ai adoré ce livre et je ne peux que vous le conseiller !

Publicités

9 réflexions sur “Mon avis sur Le comte de Monte-Cristo

  1. Lutin82 dit :

    C’est le livre que j’adore et que j’emmènerais sur une île déserte. Aucun n’est parvenu à son niveau à mes yeux (pour l’instant), mais comme paradoxalement je ne souhaite pas qu’il soit détrôner, rivaliser est bien difficile pour les autres candidats…

    Un chef d’oeuvre.

    J'aime

  2. histoirescecile13 dit :

    Oui, vous avez bien raison. Le plus souvent il n’y a pas de justice alors c’est préférable de la faire soi-même sauf que même à ce niveau là il peut y avoir pas mal de répercussions pour soi-même surtout si on est innocent…cruel dilemme ! Mais il est clair que la justice est mal faites. …le plus souvent en tous les cas…

    Aimé par 1 personne

  3. francefougere dit :

    Le Comte de Monte-Cristo reste un de mes héros favoris. Et Alexandre Dumas est pour moi comme un ami …
    Il savait ce qu’est l’injustice, car son père le Général Alexandre Dumas, un fidèle de l’Empereur à qui il avait déconseillé une manoeuvre en Egypte, avait été injustement traité par cet Empereur même. Le Général Dumas fut fait prisonnier à Naples, où il survécut à une tentative d’emprisonnement, et quand il revint dans sa famille, il était dans un très mauvais état de santé, ce dont a souffert son fils.
    De plus il avait une toute petite pension, et, à son décès, la mère d’Alexandre bénéficia, si on peut dire, d’un bureau de tabac, à force d’interventions amicales.
    Alexandre Dumas a donc ressenti ces injustices- et on peut penser qu’il a imaginé le Comte de Monte-Cristo comme sa revanche. Une belle revanche.
    J’aime les interprétations aussi bien avec Jean Marais qu’avec Gérard Depardieu.
    Vive Dumas !
    qui a écrit dans une de ses lettres :  » quand quelqu’un souffre, je suis à ses côtés « .
    amicalement – france

    Aimé par 1 personne

  4. roijoyeux dit :

    Je l’ai lu aussi… Autre livre fascinant sur la justice divine, « Dix petits nègres » d’Agatha Christie où 10 personnes ayant commis des crimes mais étant passées à travers les mailles de la Justice sont invitées sur une île puis punies une par une en fonction de la gravité de leurs actes (punies par celui qui les a invitées…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s